Brazil, Bahia 70%

Seulement 15 de disponibles
- CHF -8.50
  • CHF 8.50

Certification
Color
Dark chocolate
Type of production
A domain
Origin Beans
Brazil, Bahia.
Origin Chocolate Factory
Brazil, Goiania.

Aromas and notes
Wooded : wood .
Fruity : strawberry.
Berry: ripe.

Variety of cocoa
Theobroma cacao L, cv. Trinitary. Theobroma cacao L, cv. Forastero
Ingredients
Cocoa mass, cocoa butter, sugar.
Allergens
May contain possible traces of milk, nuts, sesame, gluten and peanuts.
Weight
60g

Dietary labels


More information

Dans l'univers de la marque C'alma, se cache Ariana, qui, à elle seule, a créé ce chocolat Bean-to-Bar à l'éthique exigeante et au goût délicieux. Sa création utilise les plus beaux terroirs que le Brésil a à offrir, notamment le cacao de M. Waldomiro de Tuera, dans la municipalité de Novo Repartimento, à Pará, mais aussi de Bahia et d'Espírito Santo. En effet, Ariana a insufflé une nouvelle vie à un délice de la cuisine de Goias. Elle réinterprète la pâtisserie traditionnelle pour créer du chocolat blanc caramélisé avec des notes de dulce de leche, de cannelle et le croquant de la pâte Pastelinho. C'est cette attention aux détails et ce travail de recherche qui confèrent toute leur saveur aux tablettes de C'alma.

L'histoire d'Ariana Ribeiro a débuté par l'inspiration d'une saveur inhabituelle, qui a éveillé en elle le désir de créer quelque chose de spécial et de créatif. Après avoir surmonté des difficultés post-partum, la découverte du mouvement Bean to Bar est devenue le point de départ de son immersion dans l'univers du chocolat. Chaque moment libre, tout en s'occupant de sa fille, était consacré à la recherche et à l'expérimentation dans la cuisine. C'est ainsi qu'est née C'alma, qui représente non seulement une marque mais aussi un parcours ancré dans la passion, le dévouement et l'engagement à offrir un chocolat véritablement fait avec âme.

-

Le cacao de Bahia occupe une place prépondérante dans l'industrie cacaoyère brésilienne, représentant environ 90% de la production nationale. Cultivé dans la région de la Forêt Atlantique, un biome riche en biodiversité et menacé par la déforestation, le cacao de Bahia se distingue par sa diversité génétique, sa qualité et son potentiel pour la production de chocolat haut de gamme.

Cette région a été le berceau du célèbre cacao forastero amelonado, qui a pris racine dans l'ouest du pays sous l'impulsion des Portugais au cours des années 1850. Parmi les variétés de cacao cultivées à Bahia, on trouve le catongo (cacao blanc), le forastero et le PS 1319, des hybrides sélectionnés pour leur productivité et leur résistance aux maladies. Malheureusement, la production locale a connu des fluctuations importantes, notamment en raison de la maladie du balai de sorcière, qui a gravement affecté une grande partie de la production. Aujourd'hui, des initiatives ont été lancées pour recentrer la production vers le cacao aromatique et revitaliser la filière, qui perd du terrain face à la culture du café et de l'élevage.

Bahia est également réputée pour avoir été le berceau du système agricole appelé « cabruca ». Ce système d'agroforesterie favorise la préservation de la diversité en permettant la culture du cacaoyer à l'ombre d'arbres d'une forêt native éclaircie, sans déforester.

Le sud de l'État de Bahia et le nord de l'État d'Espírito Santo voisin se distinguent par leur incroyable richesse en biodiversité. Une étude a comparé la diversité des arbres dans 22 forêts tropicales à travers le monde, plaçant cette région au deuxième rang en termes de biodiversité, avec un taux d'endémisme d'arbres pouvant dépasser les 25%. Malheureusement, au sud de Bahia, il ne reste plus que 6,5% de forêt primaire, et les efforts de préservation sont de plus en plus essentiels pour protéger cet écosystème unique.

Cette région abrite la Fazenda Leolinda à Uruçuca, propriété de João Tavares Bissneto, Fazenda Camboa de Eduardo Carvalho, etc.